Si votre hébergeur vous permet la création de sous-domaines (ce que me permettaient les différents comptes mutualisés sur lesquels j'ai pu tester, chez PHPNET, OVH et 1and1), l'important à mon sens est de bien utiliser ce que permet l'hébergeur, à savoir l'isolement complet du site principal et des sous-domaines.

  • le site principal doit être dans son propre répertoire : obligatoirement "www" chez OVH s'il s'agit du nom de domaine principal lié au pack d'hébergement, dans un sous-répertoire du répertoire racine, défini par l'utilisateur, chez PHPNET et 1and1
  • chaque site en sous-domaine doit être placé dans son propre dossier au même niveau que celui du nom de domaine, ceci permettant d'interdire un accès au sous-domaine avec une adresse du type "mon-nom-de-domaine/dossier-du-sous-domaine" et ne permettre d'ouvrir le sous-domaine que par son propre nom
  • selon l'hébergeur, le lien à faire entre le nom du sous-domaine et le dossier contenant le site sera déterminé à un moment différent, mais il est de toutes manières toujours nécessaire d'avoir au moins créé le dossier avant de tenter ce lien :
    • chez PHPNET, c'est à la création du nom de sous-domaine que le lien se fait avec son répertoire (liste déroulante ou saisie manuelle selon le type de compte d'hébergement)
    • chez OVH, c'est également à la création que ce lien se fait, par saisie manuelle (remplacer "www" par le nom du dossier du site)
    • chez 1and1, cela demande deux étapes : créer le nom du sous-domaine, qui le lie par défaut à la racine, puis sélectionner ce nom dans la liste des domaines et cliquer sur le bouton de menu "Destination" ->"Modifier la destination : selon qu'il y a beaucoup de dossiers ou pas, il faudra soit saisir à la main le nom du dossier de destination du sous-domaine, soit le sélectionner dans une liste déroulante.

Dans tous les cas, il faut attendre quelques instants pour que le lien entre le nom et le répertoire du site soit bien interprété et qu'il soit donc possible d'accéder au site en question.