Sauvegarder son site est indispensable. La fréquence doit dépendre de celle des modifications qui peuvent y être apportées : un site dont le contenu est rarement modifié pourra être sauvegardé seulement après la mise en place des nouvelles informations ; à l'inverse, un site marchand, un forum, bref tout site où des membres peuvent s'inscrire à tout instant, et où le contenu change très souvent (commandes, messages du forum, comentaires sur articles, etc.) va nécessiter des sauvegardes très fréquentes, journalières voire même pluri-journalières.

Pour cela, deux méthodes peuvent être utilisées : l'extension Akeeba backup ou une sauvegarde (manuelle ou automatisée) telle que décrit ci-dessous, et que j'utilise moi-même.

Pour sauvegarder un site, il est nécessaire de copier les fichiers du site, mais aussi la base de données, où est stocké le contenu (articles, membres, etc.). Il est également indispensable de conserver des copies datées, ceci afin d'éviter de se retrouver avec une copie de site non valide, s'il a été piraté, en écrasant la sauvegarde par des fichiers altérés, l'important étant de disposer d'une copie la plus récente possible du site fonctionnel, afin de pouvoir le restaurer en perdant le moins de données possible.

La sauvegarde des fichiers (et répertoires ou dossiers) se fait par l'intermédiaire d'un client FTP (FileZilla étant un des plus utilisés) ou d'un logiciel de synchronisation de fichiers disposant de la gestion de transfert FTP. L'avantage de ce dernier type est qu'il permet de comparer et de faire une copie des seuls fichiers ayant été modifiés sur le serveur distant (ajout d'images ou documents, installation d'extension...), et parfois une automatisation du processus de sauvegarde.

Celle de la base de données peut se faire soit par un gestionnaire tel que phpMyAdmin, soit par une extension Joomla! comme LazyDbBackup.

LazyDbBackup permet une automatisation, à une fréquence définie, avec ou sans envoi par mail du fichier de sauvegarde, la taille de la base compressée pouvant être parfois trop importante pour un transfert par messagerie électronique.

La sauvegarde avec phpMyAdmin :

Ouvrez phpMyAdmin : la manière de le faire dépendant de votre hébergeur, je ne m'y arrêterai pas.

Dans le cas où vous auriez accès à la gestion de plusieurs bases depuis la page d'administration, veillez à sélectionner la base utilisée par votre site, afin de faire apparaître la liste de ses tables dans la fenêtre centrale.

selection_base

exporter1_base

Cliquez sur "Exporter".

Sur la page suivante, veillez à sélectionner toutes les tables correspondant à votre site.

Vous allez ensuite cocher "DROP TABLE" afin que d'anciennes tables de même nom puissent être supprimées lors d'une restauration, ce qui évite de devoir le faire manuellement. La compatibilité MySQL40 sélectionnée sur l'image suivante n'est pas nécessaire dans un processus de sauvegarde.

Vous pouvez récupérer le contenu de la base sous forme de fichier texte, éventuellement comprimé, en validant la case "transmettre" et si besoin un mode de compression.

En donnant au nom du fichier le format suivant "__DB___%y%m%d_%H%M" (sans les guillemets), il portera le nom de la base et sera horodaté, ce qui est pratique pour conserver une sauvegarde de votre base.

exporter2_base

Lorsque vous aurez correctement paramétré ces options, cliquez sur "Exécuter" : si vous n'avez pas coché "transmettre", le texte de sauvegarde sera affiché à l'écran, il vous faudra alors le copier pour le réutiliser ultérieurement ; si vous avez coché "transmettre", vous aurez simplement à sauvegarder sur votre ordinateur le fichier correspondant.

Le temps de création de ce document dépend de l'importance de la base, soyez patient si elle est lourde.